jeudi 8 décembre 2011

Mon expérience LineCoaching.com (3)

En ce moment, je découvre la faim.
Dis comme ça, ça parait un peu idiot et ça fait sourire. A 33 ans, la faim je suis supposée l'avoir découverte depuis longtemps. Certes. Mais quand, depuis des années, on a l'habitude de manger n'importe quand parce qu'on est contente, triste, énervée et que la simple idée de sauter un repas vous file de l'urticaire, la faim est un concept qu'on a un peu de mal à appréhender. Voire même, avoir faim, c'est l'angoisse (oui... je sais...*).
Bref.

Donc, pendant quelques jours j'ai supprimé le petit-déjeuner. Et attendu d'avoir un peu faim, faim, très faim, énormément faim pour manger. Histoire d'expérimenter mes différents symptômes de la faim.
Bah la faim je connaissais en fait. Ahem ! Les symptômes physiques je gère. Je tombe pas dans les vapes si je reste plusieurs heures à avoir faim (oui... je sais...*). Tout va bien. Le vrai problème c'est plus les symptômes psychologiques de la faim. Ça me rend hyper nerveuse et, surtout, je boucle sur ce que je vais bien pouvoir manger quand je vais manger. Obsession mon amie.
Bon. Et maintenant, qu'est-ce que je fais de toutes ces informations ? Là tout de suite je ne sais pas trop. Je vais donc continuer mon programme de découverte de la faim en recommençant à me regarder manger et en essayant d'identifier pourquoi je mange alors que je n'ai pas faim.
On n'est pas sorti du sable !

*Il y a quelque chose d'assez incongru à raconter qu'avoir faim c'est compliqué quand presqu'1 milliard de personnes dans le monde est sous-alimenté (voire pas alimenté du tout). Je suis toujours assez effarée de constater ce que nos sociétés de surconsommation ont engendré comme troubles alimentaires. Mais c'est un autre sujet.


http://www.linecoaching.com

5 commentaires:

Isabelle a dit…

J'ai beau n'avoir aucun trouble alimentaire psychologique, je tolère très mal la sensation de faim. Difficultés à me concentrer, impatience, agacement... C'est le fait de n'être pas "satisfaite dans mon corps", je crois.
Mmm... peut-être un autre trouble psychologique.

Nuryko a dit…

A priori l'irritabilité quand on a faim c'est plutôt un truc courant. Enfin, il me semble.

Rêves d'écriture a dit…

Bienvenue sur Linecoaching alors ! De mon côté, je suis inscrite depuis bientôt cinq mois et si c'est parfois long, ça m'aide énormément, je me sens beaucoup mieux dans mes bottes qu'il y a cinq mois :-)

Anonyme a dit…

Bonjour : )

Je n'ai pas trouvé d'adresse mail à laquelle te contacter (Ou alors j'ai mal regardé, c'est possible.), aussi je passe par les commentaires pour te remercier de ton choix de "La marche de Mina" lors du dernier swap littéraire.
Voilà plusieurs jours que je me répètes qu'il faut quand même que je te le dise ^^° J'étais un rien inquiète d'avoir mis la barre trop haut dans l'attente de l'écriture de Yoko Ogawa à force d'en entendre beaucoup de bien, mais je n'ai pas été déçue. J'ai chouiné à la fin, par contre, j'avoue... et confirmé "Cristallisation secrète" dans la liste de romans à me procurer : ) On va voir si le Père Noël aura fait ce choix ^^

Bon nouveau swap ; )

Mélusine

Nuryko a dit…

Merci Mélusine. Je suis contente que le livre t'ai plu. J'aime vraiment beaucoup Yoko Ogawa et c'est un plaisir d'avoir pu te la faire découvrir.

Bon nouveau swap à toi aussi ^^